Le corps énergétique

Fonctionnement du corps énergétique

Comme nous l’avons vu dans la rubrique Yoga, nous pouvons être amenés à prendre en considération d’autres corps que le corps physique, et notamment, le corps énergétique. 

Au risque de nous y perdre, je ne vais pas vous en faire une description trop détaillée, mais juste vous donner l’essentiel des informations, afin de vous aider à mieux comprendre certaines choses.. pourquoi par exemple je vous demanderai parfois de resserrer votre plancher pelvien ?!.. 🙂 J’ai essayé de vous résumer le minimum du corps énergétique sur une seule image et voilà ce que ça donne : 

corps énergétique

Le corps énergétique est constitué de trois éléments principaux, dont la mission est de faire circuler l’énergie (le Prana) dans notre corps, :

  • Les nadis : 

Traduction du sanskrit : ruisseaux, canaux

Au nombre de 350 000 selon les textes anciens, nous nous arrêterons aux 3 principaux

La sushuma (axe central rouge sur l’image) : c’est le centre du corps énergétique, elle part de l’anus pour aller au-delà de la fontanelle, en se juxtaposant à la moëlle épinière

Deux axes secondaires serpentent autour de la sushumna, 

Ida (le canal de gauche en bleu sur l’image) : c’est le canal lunaire, il représente les qualités féminines, l’intériorité, l’intuition

Pingala (le canal de droite en orange sur l’image) : c’est le canal solaire, il représente le masculin, ce qui est actif, tourné vers l’extérieur

Les nadis mettent en relation la structure énergétique avec le corps physique au niveau des chakras, 

  • Les chakras :

Traduction du sanskrit : roues, disques

Au nombre de 13, nous nous arrêterons sur les 7 principaux, qui se situent aux croisements de Ida et Pingala

Les différents chakras suivent une échelle hiérarchique d’évolution, allant du matériel vers le spirituel et ils conditionnent la vie de notre organisme. Chaque chakra est relié à une symbolique, à des parties du corps, à des organes, à des aspects de la personnalité, etc.

Muladhara (chakra racine) : élément terre, situé au niveau du périnée, couleur rouge, son LAM

Svadhishthana (chakra sacré) : élément eau, situé sous le nombril, couleur orange, son VAM

Manipura (chakra du plexus solaire) : élément feu, situé au-dessus du nombril, couleur jaune, son RAM

Anahata (chakra du coeur) : élément air, situé au centre de la poitrine, couleur verte, son YAM 

Vishuddha : élément espace, situé au niveau de la gorge, couleur bleue, son HAM 

Ajna (troisième oeil)  : situé entre les deux sourcils, couleur indigo, son OM 

Sahasrara (chakra coronnal)  : situé au sommet de la tête, couleur mauve, son OM 

On pourrait en écrire des pages et des pages sur les chakras et leurs spécificités, mais là n’est pas mon but. Il est simplement important de savoir que la pratique régulière et consciente du yoga aura pour effet de réguler, équilibrer chaque chakra, et que cela se répercutera sur notre santé physique et mentale.

  • Les bandhas

Traduction du sanskrit : garder à l’intérieur, lier

Au nombre de 3, les bandhas sont souvent considérés comme étant des portes qui, lorsqu’elles sont verrouillées, permettent de faire circuler l’énergie dans notre corps. C’est en engageant les parties du corps appropriées que l’on parviendra à verrouiller les portes et empêcher l’énergie de s’échapper 😉

Mula Bandha : Mula signifie Racine (cf. Muladhara). Se situe au niveau du plancher pelvien. Engager Mula Bandha c’est resserrer la zone pelvienne (ce qui à mon avis est bien plus parlant pour une femme que pour un homme, mais ne vous découragez pas messieurs, tout vient à point à qui..) 

Uddiyana Bandha : Uddiyana signifie soulever et se situe au niveau des 2e et 3e chakras. Engager Uddiyana Bandha consiste à contacter le ventre et remonter le ventre, du nombril jusqu’au diaphragme

Jalandhara Bandha : En rapprochant le menton vers le sternum, il engage la zone de la gorge et plus spécifiquement de Vishuddha Chakra. Le verrou se ferme et, par la même occasion, les cervicales s’allongent. 

Voilà en quelques lignes la partie visible de ce qu’est le corps énergétique. Il y a une multitude d’autres éléments qui entrent en considération, mais l’objectif de ce site est simplement de vous donner des bases. 

manda om gris

La pratique et le détachement sont les moyens qui permettent de calmer les mouvements du contenu mental
YS I-12 – Patanjali