Comment bien vivre le déconfinement ?

On nous l’a annoncé hier, le déconfinement sera officiel à partir de jeudi matin en Polynésie. Comment faire alors avec toutes nos habitudes d’avant confinement ? Faire la bise, se serrer la main, faire des accolades.. et quid des toilettes partagées dans les bureaux, les restaurants ?.. Les mesures d’hygiène sont-elles bien respectées dans les coulisses des snacks et des restaurants ? etc.

Ce sont autant de questions que l’on peut se poser et qui vont – encore – générer du stress, de l’anxiété, bref, un terrain propice à la propagation d’un virus 😉

Heureusement, il vous reste deux jours pour vous préparer ! Voici quelques éléments qui pourront peut-être vous aider à vivre ce déconfinement tranquillement et sereinement.

1. Pratiquez le yoga et la méditation autant que vous le pouvez !

La pratique régulière du yoga et de la méditation vont vous permettre de réduire l’angoisse et le stress.

En yoga, vous allez commencer par poser votre mental en respirant profondément, harmonieusement, en pleine conscience. Nadi Shodana, la respiration alternée active le système nerveux parasympathique et amène rapidement un peu de calme dans notre esprit. Les postures d’équilibre vous apporteront de la stabilité ; les postures d’ouverture du coeur, quant à elles, vous permettront de cultiver votre bienveillance et vous épanouir dans vos rapports aux autres ; et les postures d’ouverture des hanches vous aideront à libérer toutes les énergies négatives bloquées dans la région de votre bassin.
Le Yin Yoga et le yoga restauratif détiennent un fort pouvoir régénérant.. je vous le conseille vivement 😉

La médiation va simplement vous permettre d’arrêter de FAIRE, d’arrêter d’AGIR.. vous allez ne rien FAIRE, de tout votre coeur, et simplement vous poser et ETRE..
Sur le plan psychique, la pratique régulière de la méditation protège des crises d’angoisses, améliore votre attention et rééquilibre vos émotions. Sur le plan physique, elle améliore l’état immunitaire.. BINGO !

2. Améliorez votre immunité grâce à votre alimentation

Plusieurs études ont démontré que, pour nous maintenir en bonne santé, il est essentiel d’entretenir notre paroi intestinale.

Pour cela, privilégiez des bols alimentaires plus raisonnables, des assiettes à dominante végétale, chaudes, légèrement épicées, riches en légumes frais et en fibres.. En renfort, pour stimuler votre vitalité et vos défenses immunitaires, un peu de gingembre frais, de curcuma et d’ail vous feront le plus grand bien !

N’hésitez pas à vous faire une monodiète de Kitchari, un plat végétarien dont les Indiens raffolent et qu’on peut utiliser comme plat détox. Le principe de la cure monodiète est de ne manger qu’un seul aliment pendant 3 jours (Cela laisse le temps au système digestif de se reposer et, globalement, la cure monodiète met le corps au repos).

Cependant, au préalable, il faudra respecter quelques règles :
– 3 jours avant la cure : Il est fortement recommandé d’arrêter de manger des protéines animales et des aliments qualifiés de lourds. Et aussi l’alcool, le café, le thé.. tous les excitants.. le sucre aussi, le chocolat.. (et oui, je sais, c’est pas facile..).
Pourquoi 3 jours ? Car c’est la durée de vie des cellules de la flore intestinale. Par conséquent, même en 3 jours on peut aider le foie, la vésicule biliaire et les reins à se régénérer car les organes sont au repos.
– Au terme de la cure : réintroduire progressivement les aliments en prenant soin de ne pas surcharger vos plats.

Et voici la recette de base : https://yoga-et-vedas.com/kitchari-kichari-ayurveda-detox-cuisine-ayurvedique/

Si vous êtes un adepte de l’ayurveda, vous verrez sur le site Internet que vous pouvez adapter la recette en fonction de votre dosha.
Et vous souhaitez en savoir plus sur les doshas, je vous recommande cet article : https://www.ayurvana.fr/theorie-van-de-fundamentele-energieen-in-de-ayurveda.html

3. Utilisez le code éthique du yoga pour apprivoiser ce monde bouleversé

Malgré ce que nous aimons nous raconter, nous vivons dans une société où nous contrôlons au maximum notre environnement, mais le genre d’événement que nous vivons actuellement nous met face à notre vulnérabilité et à notre illusion du contrôle.

Du jour au lendemain, notre monde a été bouleversé et nous n’avons aucune prise sur ce bouleversement. Et bien je vous propose de voir cela comme une immense chance. Une immense chance de pouvoir mettre à profit les enseignements de Patanjali dans les yoga sutras : Yama nous enseigne notamment la non violence et le détachement, alors que Niyama est un guide éthique qui nous emmène sur le chemin de la paix intérieure.

Commençons par accepter qu’en réalité, nous n’avons aucune emprise sur la situation. Laissons faire les choses tout en ayant confiance en nous, confiance en la vie, confiance en la Terre-Mère.

Yama et Niyama vont nous aider à ce que notre vie soit calme et tranquille après le confinement.

4. Continuez à prendre bien soin de vous, ne lâchez rien!

Et oui, on a tendance à vouloir courir dans les bras des copines en criant « LIBEREEEEE, DELIVREEEEEEE !! » .. et bien non désolée, je vous conseille vivement d’y renoncer.

En revanche, n’hésitez pas à abuser du temps qu’il vous reste à la maison pour prendre grand soin de vous. Prenez soin de votre corps (gommages et masques naturels), faites vous des automassages, lisez des choses légères (Boul et Bill, la meilleure thérapie !), buvez des peace mamie à volonté, jardinez (et oui, en jardinant, vous prenez soin de vous !!).. Autant de petites choses toutes bêtes mais qui font du bien au corps et au moral.

Je vous conseille d’établir des routines, le matin et/ou le soir. Cela vous permet d’établir un rythme dans votre journée. Voici un exemple de routine matinale que j’affectionne particulièrement:

– Se réveiller si possible juste avant le lever su soleil et commencer par formuler une gratitude (envers qui vous voulez), pour vous permettre de vivre une nouvelle journée sur cette Terre
– Boire un verre d’eau tiède et citronnée
– Passer par la salle de bains pour un nettoyage du visage et de la bouche (n’oubliez pas les toilettes pour évacuer les dernières toxines.. ou les premières, ça dépend comment on voit les choses.. un peu comme l’oeuf et la poule..)
– Faire quelques exercices respiratoires
– Faire quelques cycles de salutation au soleil
– Méditer
– Boire un thé ou un café en lisant un bon livre ou un magazine

Evidemment, rien n’est moins simple lorsqu’on a des enfants, mais croyez-moi, lorsqu’on le veut vraiment, on arrive à se dégager du temps pour nous (avant le lever du soleil ;).

Voilà, chers amis du yoga, je vous souhaite un bon « déconfinement », dans le calme et la tranquillité.

Je ne serai pas là physiquement pour vous accompagner car je ne réouvre pas encore la salle, mais j’ai confiance en vous et votre volonté d’établir un monde meilleur.

NAMASTE
manda om gris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s